Les 12 bonnes raisons de se réjouir en 2021

Article rédigé par Albine Commissaire – Directrice Marque et Communication, un de nos nombreux Talents Juste, qui partage avec nous ses idées et son expertise !


  1. Double Strike

    « On l’a fait, Joe! ». Kamala Harris devient la  1ère femme au poste de Vice-Présidente des USA. Plus qu’un symbole, une dynamique en marche pour toutes les filles, adolescentes et femmes du monde entier… Nous lui souhaitons la même popularité que Jacinda Arden, Première ministre de la Nouvelle-Zélande, dans la gestion de la crise sanitaire.



    « Welcome back! ». L’espoir renaît avec le retour des US dans l’Accord de Paris sur le Climat.  La signature par Joe Biden de plusieurs décrets présidentiels détricotant les mesures de l’ère Trump, réactive les opportunités d’une collaboration mondiale.  « Nous allons lutter contre le changement climatique comme nous ne l’avons jamais fait jusqu’ici » a-t-il déclaré le jour de sa prise de fonction. Un geste stratégique, en attente d’engagements plus concrets. La suite à Glasgow en novembre 2021 pour la COP26.
  1. Démocratie & Economie

    Les marchés libres ont besoin d’une démocratie forte et équitable pour se développer. L’économiste Rebecca Henderson explique pourquoi et interpelle les entreprises sur les enjeux démocratiques. « Business can’t take Democracy for Granted », article d’Harvard Business Review.
  1. Du beau qui nous fait du bien 

    OK, les musées sont fermés mais l’Art for good est encore accessible : découvrez vite la carte blanche artistique « L’Amazone Erogène » de Prune Nourry à voir au Bon Marché Rive Gauche. Quand l’art se met au service du cancer du sein, c’est JUSTE bien(jusqu’au 21 février).

  1. Finance durable  

    La Banque de France décide d’exclure l’énergie fossile (charbon, pétrole et gaz) de ses investissements … à horizon 2024! Autre coup d’accélérateur dans le monde : de plus en plus de fonds se réclament des critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG). En 2020 en France, le nombre de fonds agréés ISR (Investissement Socialement Responsable) a presque doublé (618 contre 365 fin 2019).
  1. Qui dit que Sustainability ne rime pas avec profit? 

    Tesla dépasse Facebook en capitalisation. Valorisé à plus de 800 milliards, Tesla devient la 1ère valeur du secteur automobile. «Que c’est étrange..», a réagi Elon Musk, le patron de Tesla sur Twitter en apprenant son classement: «Retournons au travail…»

    Et Rappelons qu’en 2020 les ventes de voitures électriques en Europe franchissent le cap symbolique du million (100% électriques et Hybrides).
  1. Les énergies Fossiles seront-elles bientôt de l’histoire ancienne? 

    Dans sa volonté d’atteindre la neutralité carbone, le Danemark, premier producteur d’hydrocarbures de l’UE, annonce l’arrêt de ses exploitations pétrolières en mer du Nord d’ici 2050. On espère vivement l’effet domino !
  1. L’innovation française zéro déchet 

    75 000 tonnes, c’est la quantité d’emballages de produits cosmétiques et d’hygiène jetés chaque année (source : Eco Emballages). 

    Petit coup de projecteur sur la startup 900.care, incubée à la Station F, qui a fait un « carton » sur les plateformes de crowdfunding Ulule et Kisskissbankbank (plus de 67 000 produits prévendus)  avec ses produits de soin à recharger, bons pour soi, et bons pour la planète (gel douche en bille à dissoudre, dentifrice en pastille à croquer et déo stick à recharger).

  1. Les services « verts » fleurissent 

    Ateliers de réparation, vrac, consigne, seconde main… les initiatives responsables poussent comme des champignons dans tous les secteurs, comme l’offre de Decathlon « Rent » qui, depuis quelques mois, expérimente « le tout service location » de son offre… à suivre en passant la seconde vitesse et en évitant le greenwashing!
  1. Un beau et bon rapport 

    Porté par Guillaume de Seynes, Directeur Général d’Hermès et Président du comité stratégique de la filière Mode et luxe,  le rapport en faveur du made in France et de la relocalisation, a été remis le 19 janvier à Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique. 
  1. Contrat Climat Media 

    Sous la pression des ONG et de la Convention Citoyenne pour le Climat qui exigent l’interdiction de la publicité pour les produits les plus polluants, les professionnels de la communication et des médias se mobilisent pour questionner leur modèle et sauver un équilibre économique fragile (crise de la presse, frein des investissements lié au contexte sanitaire…).

    Des groupes de travail se forment pour mieux prendre en compte les enjeux environnementaux et une démarche volontaire est en train de voir le jour « Contrat Climat Media », sous l’égide du CSA. Les premiers engagements sont attendus avant l’été 2021.
  1. Si si ça se répare !  

    En 2020 en France seulement 40% des appareils électriques et électroniques en panne sont réparés. L’objectif : atteindre 60% d’ici 5 ans. Depuis le 1er janvier de cette année, l’indice de réparabilité fait sont apparition sur les produits électroniques et électroménagers, matérialisé par des étiquettes allant de 1 à 10 pour guider le consommateur dans ces choix et l’inciter à réparer plutôt que de jeter.

  1. Et Hop, le 1er ECO-Score ! 

    Les initiatives de la société civile se multiplient. Pour aider chaque individu à réduire l’impact environnemental de son alimentation, une dizaine d’applications et sites (Yuka, Open Food facts, Scan up, FoodChéri, Seazon, Marmiton…) lancent un indice sur le modèle du Nutri-score: l’ECO-SCORE. Plus de 200 000 produits sont déjà concernés. A vos smartphones!

Albine Commissaire
LinkedIn

Auteur de l’article : Juste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *